Test PrediRepair

 

Le génome des cellules peut être endommagé par différents types de lésion à l’ADN, d'origine endogènes ou exogènes. Si ces dommages sont laissés tels quels, les conséquences peuvent être importantes pour la cellule et conduire à un processus de cancérogénèse.

 


Comment ça marche ?

De nombreux mécanismes de réponse aux dommages de l’ADN ont été développés par la cellule afin de réparer spécifiquement chaque type de lésions. Des voies de tolérance aux dommages se mettent également en place afin de protéger l’ADN et les cellules de notre organisme.

Pict DNA

 

 

 

 

 

icone microscope

 

    Notre test

 

L'étude de la phosphorylation de l'histone H2AX (γH2AX) par le test PrediRepair permet de détecter des composés qui induisent différents types de dommages à l’ADN et étudie ainsi des composés capables de favoriser la réparation de l'ADN endommagé.  

 

En savoir plus sur le protocole et les modalités

 

 

 

Exemple d'application

 

Pict PrediProtect

 

a  γH2AX assay

b  pH3 assay

c  γH2AX or pH3 assay  

d stress induced by menadione

e DNA damage induced by different model compounds